Cette semaine, nous vous avons préparé un sujet 100% Raffaello Sanzio, plus communément appelé Raphaël. En attendant la réouverture de l’exposition évènement "Raphaël à Chantilly. Le maître et ses élèves", nous vous proposons d’en savoir plus sur le maître et ses chefs-d’œuvre conservés à Chantilly.

Au programme : Raphaël et le duc d’Aumale, les nouvelles découvertes sur les Raphaël de Chantilly, rencontre au sommet entre Raphaël, Léonard et Michel-Ange et zoom sur le premier des raphaélesques.
 
Le Domaine de Chantilly et Raphaël
Le musée Condé du Domaine de Chantilly conserve la collection la plus importante d’œuvres de Raphaël (1483-1520) en France, après le musée du Louvre. Celles-ci ont été acquises au XIXe siècle par Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897) : l’artiste italien était son favori !

Dans un admirable état de conservation, les trois tableaux de Chantilly permettent d’illustrer des moments charnières de la carrière de Raphaël, depuis ses débuts à Urbino et en Ombrie jusqu’à ses années romaines. Quant au remarquable fonds de dessins, il permet de comprendre le travail du maître et d’admirer celui de ses nombreux et talentueux élèves.
Histoire d'une œuvre d'Art
 
Nous vous proposons de découvrir un reportage de l'émission d’Art d’Art consacré aux célèbres "Trois Grâces"
 
 
Je découvre
Raphaël à Chantilly, les nouvelles découvertes
 
Le 500e anniversaire de la mort de Raphaël a donné l’occasion d’étudier à nouveau les tableaux et dessins de l’artiste.
 
Deux cartons préparatoires du jeune Raphaël, à dimensions des œuvres finales et piqués pour le report de leurs compositions, ont par exemple pu être datés plus précisément : leur papier comporte la même marque de fabrique, ou filigrane, répertoriée en Italie centrale au tout début du XVIe siècle.
 
<< Raffaello Sanzio, dit Raphaël (Urbino, 1483-Rome, 1520)
Jeune moine vu de face, à mi-corps, la tête légèrement inclinée, lisant un livre. Pierre noire, contours piqués pour le transfert
 
Raffaello Sanzio, dit Raphaël (Urbino, 1483-Rome, 1520)
Deux enfants nus montés sur des sangliers et jouant à la lance en présence de six autres enfants nus. Pierre noire, charbon de bois, traces de stylet, contours piqués pour le transfert
 
Raphaël, Léonard de Vinci et Michel-Ange : rencontre au sommet
Raffaello Sanzio, dit Raphaël
(Urbino, 1483-Rome,1520)
Etude pour la Dispute du Saint Sacrement : vingt clercs et ecclésiastiques discutant.
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc. Mise au carreau à la pierre noire sur papier brun ; traits d’encadrement à la plume et encre brune
 
Parvenu à Florence vers 1504-1505, Raphaël abandonne les émotions contenues et la linéarité inspirées de son mentor, le Pérugin, au profit d’un dynamisme et d’une énergie nouvelle. Il s’ouvre aux influences des grands maîtres de la Renaissance toscane qu’il y rencontre, notamment Léonard de Vinci et Michel-Ange. Quelques années plus tard, il se souvient de la leçon de Léonard en citant son Adoration des Mages dans ce dessin destiné à une fresque du Vatican.
 
Visitez l'exposition depuis votre canapé !
 
Profitez d'une visite de l'exposition "Raphaël à Chantilly. Le maître et ses élèves", proposée par le commissaire de l'exposition Mathieu Deldicque et filmée par le
 
 
Je regarde
Giulio Romano, le premier des raphaélesques
Giulio Pippi, dit Giulio Romano
(Rome, 1492 ou 1499 – Mantoue, 1546)
L’Amour réveillant Psyché, dessin préparatoire pour le Palais du Te. Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc
 
Giulio Romano entre dans le cercle de Raphaël autour de 1515-1516, à l’époque des chantiers du Vatican. Il devient rapidement son premier assistant. A la mort du maître en 1520, il reprend, avec Gianfrancesco Penni, les rênes de son atelier, crée fresques et cartons de tenture, avant de quitter Rome en 1524 pour s’établir à Mantoue comme peintre et architecte de la cour de Frédéric Gonzague. Le Palais du Te construit pour son mécène est le laboratoire de ses recherches ostentatoires et énergiques empreintes de références à l’Antiquité. Le géant Giulio y bouscule le classicisme de son maître Raphaël et développe un langage extravagant et raffiné, participant à la naissance à ce qu’on appelle l’esthétique maniériste.
 
Devenez incollable sur l'œuvre de Raphaël
 
Pour vous aider à patienter jusqu'à la réouverture de l'exposition, nous vous proposons son catalogue qui est en vente sur le site des éditions Faton.
 
 
Je l'achète
Préparez votre visite
 
 
 
 
 
 
Suivez-nous !
Facebook
Twitter
Instagram
 
 
Fondation pour la sauvegarde et le développement du Domaine de Chantilly
7 rue du Connétable - 60500 Chantilly
 
 © Illustrations :  RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly) / Michel Urtado, RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly) / Gérard Blot, RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly / René-Gabriel Ojéda, Bruno Cohen, Ctanierephotographie, Gary Otte, 5 Mars, R&B Presse
 
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit aux communications du Domaine de Chantilly.
 
 
 
© 2019 Domaine de Chantilly